La commune

Présentation

Le blason

Le blason est divisé en 4 parties représentant les 3 communes :

  • 2 quartés pour Thenac représenté par le blason de la famille d’Alba ancienne propriétaire du château de Panisseau (trois têtes de chiens courants d’argent surmontée de trois molettes d’or)
  • 1 quarté pour Puyguilhem représenté par les armoiries du Duc de Lauzun (Tiercé en bande, d’or, de rouge, et de bleu)
  • 1 quarté pour Monbos représente par les clefs croisées symbole de st pierre patron de l’église de Monbos

Quelques chiffres

0 +
Habitants (en 2018)
0
Hectares

Un peu d'histoire

En 1973, les anciennes communes de Monbos et Puyguilhem fusionnent avec Thénac.

Monbos et Puyguilhem conservent le statut de communes associées et, à ce titre, élisent chacune un maire délégué qui siège obligatoirement au conseil municipal de Thénac.

Le 1er janvier 2011, cette fusion-association devient une fusion simple.

Et aujourd'hui...

Fin 2003, Thénac intègre dès sa création la communauté de communes des Coteaux de Sigoulès.

Celle-ci fusionne avec l’ancienne communauté d’agglomération bergeracoise au 1er janvier 2017 pour former la nouvelle communauté d’agglomération bergeracoise (la CAB).

Thénac est un nom d’origine gallo-romaine.

Le château de Thénac s’élève sur les ruines d’un prieuré mentionné en 1109. L’église, bien que remaniée laisse transparaître l’édifice originel.

Son paysage harmonieux est constitué de vignobles parsemés de bosquets et de prairies. Avec ses jolis paysages viticoles, la commune est le point de départ de chemins de randonnées pédestres.

La commune de Thénac fait partie du canton du Sud Bergeracois. Elle est limitrophe du Lot et Garonne, à mi-chemin entre Ste Foy la Grande et Eymet. Elle est desservie par les D17 et D18.

Monbos

Construit au XIème et XIIème siècles, ce petit prieuré rural est signalé dans le « Cartulaire de l’abbaye Notre-Dame de la Sauve-Majeure » en 1135 et dans celui de l’abbaye de Cadouin en 1226. 

Témoin de plus de mille ans d’histoire, l’église a résisté à la guerre de Cent ans, aux pillages et invasions, aux guerres de religions, à la Révolution… mais, pour faire face aux aléas du temps, l’église sera remaniée ou consolidée à plusieurs reprises au cours des siècles.

Aujourd’hui, l’association « Les Amis de l’Église de Monbos » se mobilise, en collaboration avec la paroisse et la municipalité de Thénac ainsi que la Direction des Monuments Historiques, pour préserver et restaurer cette église.

Puyguilhem

Puyguilhem a été une haute place forte de la région fondée au XI siècle, position anglaise pendant près de 3 siècles, l’armée française utilisa pour la première fois de son histoire  la poudre à canon lors d’un siège pour déloger les Anglais.

Avant la révolution, Puyguilhem était une seigneurie ayant le titre de marquisat, possédée par Antonin Nompar de Caumont, ( premier Duc de Lauzun) favori de Louis XIV, capitaine de ses gardes.

close

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir toutes les actualités de la commune !

Nous promettons de ne jamais vous envoyer de messages indésirables, et de ne jamais communiquer votre adresse mail à un tiers !

Nous pourrez vous désinscrire à tout moment en utilisant un le lien de désinscription.